Viet Nam Voyage

Vietnam Tourisme interdit les bateaux en bois non sécurisés

Le gouvernement du Vietnam vient d’ interdire les bateaux en bois qui ont été considérés comme dangereux pour les touristes.

Le nouveau règlement signifie que la construction de nouveaux bateaux de croisière en bois équipés de cabines de couchage sera interdite à partir du 1er mai 2013. Le gouvernement a lancé l’initiative à la suite de plusieurs accidents qui ont coûté la vie à des touristes depuis 2011.

Le ministère des Transports a précisé que les bateaux qui souhaiteront proposer aux touristes hébergement, ainsi que des hôtels et restaurants flottants, doivent être construits en acier qualifié, en aluminium, en fibre de verre renforcée de plastique, ou en béton armé, et l’utilisation du bois doit être éliminées. Cela signifie que les propriétaires ne seront pas autorisés à construire de nouveaux bateaux en bois, ou être autorisés à transformer des bateaux en bois déjà existants.

Les opérateurs utilisait des bateaux touristiques en bois à diverses fins. Pendant le boom du tourisme, ces bateaux ont été transformés en logements flottant pour répondre aux besoins du nombre croissant de touristes. Souvent, les bateaux hâtivement transformés n’ont pas respecté les normes de sécurité, et en cas d’accident survenu, la vie des touristes ont été mis en danger.

Le nouvel état des règlements indique que le nombre de gilets de sauvetage sur les bateaux de touristes doit être deux fois le nombre de passagers à bord, dont la moitié d’entre eux disponibles dans les chambres et le reste dans les salles à manger, bar et ponts. En outre, les gilets de sauvetage supplémentaires pour les enfants devraient également être mis à disposition. Chaque bateau doit avoir au moins huit bouées de sauvetage, dont quatre doivent avoir des lignes de raccordement, placées sur les côtés des bateaux. L’équipement de sauvetage doit être suffisant pour toutes les personnes à bord.

De même, les hôtels et restaurants flottants doivent avoir des gilets de sauvetage disponibles pour tous les clients. Le nombre de gilets de sauvetage pour les enfants doit être de 30 pour cent du nombre d’invités. Les Bateaux et autres engins flottants doivent également disposer d’indicateurs de niveau d’eau qui donneront des alarmes sonores et lumineux lorsque le niveau d’eau sur le pont atteint 300 millimètres dans toutes les circonstances. Le document indique également que les propriétaires ont besoin de renouveler leurs installations périodiquement.

À l’heure actuelle, les bateaux touristiques proposant des nuits sur l’eau sont faits de bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *