Prix de location d’appartements au Vietnam : Guide pour bien choisir le loyer son appart en fonction de son budget

Bienvenue dans le guide 2024 sur les tendances et prix de location d’appartements au Vietnam. En plein essor, ce marché offre des possibilités alléchantes autant pour les locaux que pour les expatriés. Découvrez ici une analyse complète des régions, des astuces pour bien négocier et un aperçu sur l’évolution à venir. Plongez dans l’univers locatif vietnamien !

Panorama du marché locatif vietnamien en 2024

En ce début d’année, le marché locatif vietnamien connaît une dynamique prometteuse, portée par l’afflux croissant d’expatriés et la reprise économique post-pandémie. Les grandes métropoles telles que Hô Chi Minh-Ville et Hanoï restent les épicentres de cette effervescence, avec une demande soutenue pour les logements modernes et bien situés. En parallèle, la digitalisation des services immobiliers facilite considérablement les démarches de location. Les prix de location affichent une tendance à la hausse modérée, reflet d’un marché qui cherche son équilibre entre offre abondante en périphérie et biens premium dans les centres-villes. Les quartiers prisés par les expatriés tels que Thao Dien à Hô Chi Minh-Ville ou Tay Ho à Hanoï voient leurs loyers grimper suite à un engouement qui ne faiblit pas.

appartement au vietnam

Analyse des prix de location par régions

Au cœur de Ho Chi Minh-Ville, les tarifs locatifs flirtent avec le sommet, portés par l’effervescence économique et le mode de vie urbain. Pour un appartement non meublé dans des quartiers prisés comme le district 1 ou 3, il faut compter entre 15 millions à 30 millions VND (soit environ 650 à 1300 euros) par mois. En s’éloignant du centre-ville, les budgets respirent davantage ; les districts périphériques proposent des loyers plus abordables qui oscillent autour de 7 millions à 15 millions VND. En explorant vers la capitale culturelle Hanoï, on observe une variation marquée des prix influencée par la proximité aux sites historiques et aux institutions gouvernementales. Les quartiers comme Ba Dinh ou Tay Ho sont réputés pour leurs habitations haut-de-gamme où les prix se situent généralement entre 20 millions et 40 millions VND. Toutefois, en optant pour des arrondissements tels que Long Bien ou Ha Dong, on peut dénicher des pépites locatives pour moins de 10 millions VND

appartement au vietnam

Les coûts de location d’appartements au Vietnam varient en fonction de la ville, du quartier, de la taille de l’appartement, des commodités offertes et d’autres facteurs. Voici une estimation générale des coûts de location dans quelques grandes villes du Vietnam,
Hô Chi Minh-Ville (Saïgon) :
Studio : environ 260 € – 430 €
Appartement d’une chambre : environ 340 € – 570 €
Appartement de deux chambres : environ 450 € – 750 €

A LIRE AUSSI :  Ascott augmente sa présence dans les principales villes du Vietnam

Hanoï :
Studio : environ 220 € – 370 €
Appartement d’une chambre : environ 290 € – 500 €
Appartement de deux chambres : environ 360 € – 650 €

Da Nang :
Studio : environ 180 € – 320 €
Appartement d’une chambre : environ 250 € – 430 €
Appartement de deux chambres : environ 320 € – 570 €

Nha Trang :
Studio : environ 140 € – 250 €
Appartement d’une chambre : environ 180 € – 320 €
Appartement de deux chambres : environ 250 € – 430 €

Can Tho :
Studio : environ 100 € – 200 €
Appartement d’une chambre : environ 140 € – 250 €
Appartement de deux chambres : environ 200 € – 330 €

Coûts de location d’appartements au Vietnam (en euros)

Ville Studio (€) Appartement 1 chambre (€) Appartement 2 chambres (€)
Hô Chi Minh-Ville 260 – 430 340 – 570 450 – 750
Hanoï 220 – 370 290 – 500 360 – 650
Da Nang 180 – 320 250 – 430 320 – 570
Nha Trang 140 – 250 180 – 320 250 – 430
Can Tho 100 – 200 140 – 250 200 – 330

Appartements populaires pour expatriés au Vietnam

Dans le cœur dynamique de Ho Chi Minh-Ville, les appartements modernes et sécurisés sont très recherchés par la communauté expatriée. Des résidences comme Vinhomes Central Park offrent non seulement confort et commodité avec leurs installations intégrées, mais également une touche de luxe qui séduit ceux cherchant à se sentir chez eux loin de chez eux. À Hanoï, l’authenticité charme autant que le neuf. Les quartiers tels que Tay Ho attirent pour leur atmosphère paisible près du lac, juxtaposée à une vie urbaine vibrante. Les appartements ici bénéficient souvent d’une vue imprenable, ajoutant un cachet indéniable au quotidien des locataires internationaux. Pour ceux qui préfèrent s’éloigner de l’agitation urbaine, Da Nang est une pépite en matière de logement expatrié avec sa scène balnéaire florissante et ses options résidentielles abordables.

A LIRE AUSSI :  Le Vinpearl Ha Long Bay Resort se prépare pour l'ouverture en octobre

Conseils pour négocier votre bail au Vietnam

Dans le contexte dynamique du marché locatif au Vietnam, il est crucial d’aborder les négociations de votre bail avec stratégie. Voici quelques astuces pour vous aider :

  • Prenez le temps de comprendre le contrat de location et ses clauses. N’hésitez pas à poser des questions sur tout élément qui vous semble flou.
  • Montrez-vous informé sur les prix moyens dans la région pour argumenter vos propositions de loyer.
  • Faites jouer la concurrence en visitant plusieurs biens afin d’avoir une meilleure marge de négociation.
  • Soyez prêt à compromettre, par exemple sur la durée du bail, pour obtenir un meilleur tarif mensuel.

Une bonne préparation et un peu d’astuce sont les clés pour trouver un terrain d’entente favorable. Expliquez calmement vos raisons en mettant en avant l’état du marché, mais aussi ce que vous pouvez offrir comme locataire fiable et sérieux. En abordant ces discussions avec tact et professionnalisme, vous serez bien placé pour sécuriser votre nid douillet

Les tendances écologiques et technologiques dans l’immobilier

Dans l’immobilier vietnamien, la vague verte gagne du terrain. Les promoteurs intègrent des innovations durables pour répondre à une demande croissante d’éco-responsabilité :

  • Énergies renouvelables : Utilisation accrue de panneaux solaires et de systèmes éoliens dans les nouvelles constructions.
  • Gestion intelligente de l’eau : Systèmes de récupération des eaux pluviales et d’irrigation économes en eau.
  • Bâtiments verts : Certification LEED ou LOTUS visant à réduire l’empreinte carbone.

Côté technologique, le secteur immobilier n’est pas en reste.

  • Automatisation domestique: Des logements équipés pour le contrôle à distance via smartphones sont instaurés, améliorant confort et efficacité énergétique.
  • Réalité virtuelle (VR): Permet aux clients de visiter des propriétés sans se déplacer, un avantage non négligeable dans un marché aussi dynamique que celui du Vietnam.
  • Sécurité connectée: Systèmes de sécurité avancés intégrant reconnaissance faciale et surveillance numérique s’intensifient.
A LIRE AUSSI :  L'île vietnamienne de Phu Quoc manque d'hôtels

Prévisions d’évolution des loyers au Vietnam

À l’orée de 2024, le secteur immobilier vietnamien présente des signes avant-coureurs d’une modeste augmentation des loyers. Cette tendance est alimentée par une croissance économique soutenue et un afflux d’investissements étrangers qui stimulent la demande de logements de qualité. Les expatriés en particulier recherchent des appartements modernes et bien situés, ce qui contribue à pousser les prix vers le haut dans les quartiers prisés. Le dynamisme des grandes villes comme Hô Chi Minh-Ville et Hanoï confère une pression haussière sur les loyers, notamment pour les biens immobiliers haut de gamme. Cependant, la situation n’est pas homogène à travers le pays ; certaines régions peuvent connaître une stabilité ou même un ajustement des prix si l’offre s’avère supérieure à la demande. Ceux qui envisagent de louer devraient rester attentifs aux fluctuations du marché afin de saisir les meilleures opportunités. Dans cette perspective, l’évolution future des loyers au Vietnam dépendra étroitement du contexte économique global et local.

Prix Location d’appartement les grand villes au Vietnam

Dans les mégalopoles telles que Ho Chi Minh-Ville et Hanoï, les loyers des appartements témoignent d’une dynamique urbaine en constante évolution. Pour un studio moderne, on note une fourchette de prix allant de 5 millions à 15 millions VND par mois, reflétant non seulement la qualité de l’habitat mais aussi sa situation géographique privilégiée. En périphérie, cependant, les tarifs se font plus doux, ce qui peut s’avérer attrayant pour ceux cherchant un compromis entre accessibilité financière et confort. Da Nang, avec son allure de ville intermédiaire, propose des appartements à louer aux caractéristiques séduisantes pour une clientèle désirant équilibre entre urbanisme et proximité avec la nature. Ici, les loyers s’échelonnent généralement entre 4 et 10 millions VND par mois selon le standing souhaité. La vue sur mer ou sur montagne fait souvent partie des attraits valorisés dans le calcul du prix. Pour conclure, il est essentiel de noter que chaque quartier possède son identité propre influençant directement sur le coût locatif : si l’on recherche l’exclusivité qu’offre un district central comme le District 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *